« Esprit de service public », également, dans le sens où notre credo est simple : nous oeuvrons pour « être tous les cinémas pour tous les spectateurs » ! Nous sommes très fiers de nos trois classements « cinéma Art et Essai » et nous tenons beaucoup à les conserver. Nous essayons cependant de ne pas tomber dans le « ghetto » auquel cette étiquette conduit parfois. Hors de question d’être un cinéma réservé aux élites ! Nous avons envie de passer des Godzilla ou des Boule et Bill tout autant que des films en direction des scolaires, dans l’idée de les préparer pour être les spectateurs de demain. Nous nous engageons aussi pour les jeunes avec la Nuit du cinéma, pour les enfants avec le ciné goûter du Normandy ou le Kid écran du dimanche matin au Central et au Vox, pour ceux qui apprécient les classiques, avec le cycle « histoire du cinéma », pour ceux qui sont fans de ciné débats, pour ceux qui ne voudraient pas rater les films incontournables ou ceux qui aiment les films correspondant plus à une petite niche d’intellectuels. Une belle image de « tous ces publics », par exemple quand, lors d’un cycle « classe spectateurs », sont venus ensemble au Central des élèves des écoles et des enfants handicapés moteur qui faisaient partie d’une association.